Vous avez été nombreux à voir passer sur nos canaux de communication un petit message d'information vous questionnant quant à une carrière éventuelle en Asie, à Hong-Kong précisément.
Dans la continuité de cette démarche j'ai souhaité en savoir plus auprès de Maxime Danjoux, ISMIN P2012 et désormais chasseur de têtes IT à Honk-Kong, sur la façon d'envisager une opportunité aussi lointaine et dépaysante. Je vous restitue son regard non-censuré sur la question :


- Pourquoi est-ce bien de travailler à Honk-Kong, et pas ailleurs ?
Hong-Kong est une ville extrêmement cosmopolite ou se rencontrent les gens du monde entier, de toutes les religions et origines. Que vous aimiez faire la fête toute la nuit, faire des randonnées en montagne ou aller sur des plages paradisiaques, c’est l’endroit parfait. Ensuite niveau boulot, c’est une ville extrêmement axée Retail, Luxury, finance et assurance, mais qui réalise tout juste son retard dans le monde des technologies innovantes. Il y a des investissements massifs et les start-ups poussent comme des champignons. Il y a de superbes opportunités qui s’ouvrent en ce moment pour ceux qui savent coder.

- Pourquoi passer par un chasseur de têtes plutôt que par une autre voie ?
D’une part, parce que dans le monde britannique, environ 70% des boites passent par des cabinets de recrutement pour recruter leurs talents. Rassurez-vous, ce sont bien les entreprises qui payent la facture, pas les candidats à Hong-Kong. D’autre part, parce que dans l'idéal un chasseur de tête est bien plus qu’un vendeur de saucisses. C’est un consultant capable de vous aiguiller, vous conseiller, et aussi de gérer les attentes de toutes les parties impliquées dans la “transaction”. Il vous poussera dans vos retranchements pour vérifier votre préparation, il poussera l’entreprise à se presser dans ses processus.

- As-tu des conseils clés pour bien se vendre sur le marché asiatique ?
Avant toute chose, les langues : un niveau d’Anglais courant est nécessaire et le chinois (Mandarin ou Cantonnais) un sérieux avantage (si ce n’est dans certains cas indispensable). Ensuite, se rendre sur place montre votre motivation et accroît vos chances, encore plus si vous avez déjà un visa. Cela vous permettra aussi de vous faire aux réalités du marché, du prix de la vie et des salaires. Enfin, une connaissance, ou au moins un grand intérêt pour les technologies en pointe (Full-stack developer / Agile / E-commerce / Mobile / Data science) fera de vous le candidat indispensable.


N'hésitez pas à consulter l'annuaire en ligne pour voir tous ces autres diplômés de l'Ecole qui ont fait le choix de l'aventure à l'étranger.